Jean-Luc Guillemenet Plumes de Bourgogne
Jean-Luc GuillemenetPlumes de Bourgogne

Guêpiers - Le départ

Semaine du 12 au 18 août 2013

Une importante partie de la colonie est parti, il reste encore 5 couples, les jeunes sont encore au nid.

 

Semaine du 19 au 25 août 2013

Il ne reste que 2 couples.

 

28 août 2013

Je suis en affût sur un martin pêcheur. les deux derniers couples de guêpiers sont perchés sur un immense arbre à ma gauche, ils appellent, les jeunes dans les nids situés plus loin à ma droite leur répondent.

Au bout d'une heure de concert, les adultes vont se percher sur la rive d'en face et recommencent leur chant d'appel. 5 minutes suffirent pour que les juvéniles traversent à leur tour la rivière pour rejoindre les parents. Quelques minutes après c'est le grand départ direction le sud.

 

Puis s'installa un grand calme, plus aucun guêpier, plus aucun bruit, je ressens un grand vide comme un manque, j'ai un coup de blues, il va falloir attendre 9 mois pour les voir et les entendre à nouveau.

 

Merci à eux et bon voyage.

 

Pourquoi sont-ils partis en 3 vagues?

La réponse me paraît évidente. La zone de nidification longue de 200 mètres se divise en 2 parties. La berge de la partie aval tombe directement dans le Doubs, c'est cette zone que les guêpiers ont quitté en premier.

La base de la partie amont est constituée d'une gravière de 2 à 3 mètres visitée par des pêcheurs en cette période estivale. Le nourrissage des juvéniles a été perturbé par la présence humaine qui a ralenti la croissance des jeunes, d'ou le départ échelonné.

 

Coup de gueule

J'ai retrouvé 3 nids obstrués par des galets probablement prélevés sur la gravière par des pêcheurs. Ces actes sont inqualifiables, comment un représentant de mon espéce puisse faire une chose aussi audieuse, par ignorence et cruauté probablement, mais de toute façon c'est  inexcusable.

 

Sur

www.plumesdelaude.f​r

Tichodrome échelette

Tichodrome échelette

Faucon crécerelette 

Rémiz penduline

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean-Luc Guillemenet