Jean-Luc Guillemenet Plumes de Bourgogne
Jean-Luc GuillemenetPlumes de Bourgogne

Les guêpiers d'Europe

Mes observations (23 mai 2013)

Je ne suis pas un ornithologue et encore moins un scientifique, mais depuis mon plus jeune âge (il y a quelques décennies, j'ai 58 ans) j'ai passé une grande partie de mes loisirs sur le bord de l'eau, une canne à pêche à la main à observer la nature.

Donc, photographier les guêpiers ne peut se résumer à la prise de vue sans l'observation de leur comportement. Sans aucune prétention, je vous livre la première partie de mes observations.

 

La colonie compte entre 8 et 10 couples, elle semble scindée en deux puisque 3 couples ont opté pour un arbre dortoir en amont des nichoirs et le reste des guêpiers s'installe pour la nuit en aval. J'ai noté cette configuration 4 matins. Ils rejoignent la zone de nidification vers 8h30 avec un premier passage de 2 couples (amont) à 8h20 qui retourne rapidement au dortoir.C'est bruyamment qu'ils rejoignent la zone de nidification, chaque oiseau faisant entendre son chant si particulier. Pendant 5 minutes ils explorent les alentours se perchant sur le bords de la berge abrupte avant de se poser sur les perchoirs.

 

Chaque couple à son perchoir ou sa partie de berge où il se pose. La branche, que j'ai installé, a été adopté par un couple qui ne la partage pas. Elle reste vacante quand les guêpiers partent en chasse ou en forage du nid. Si un de leur congénère fait une pose sur leur propriété, c'est très rapidement qu'il est chassé.

 

Quand leurs regards accrochent un insecte, un seul des oiseaux part en chasse, en moyenne une trentaine de secondes suffit à le capturer et à retourner au perchoir. Certains insectes sont assommés sur la branche avant ingestion pas forcémént ceux armés de dard.

 

De temps à autre, ils régurgitent les carapaces de certains insectes, on voit au pied du perchoir des petites boulettes d'emballage. Leur absence de la branche n'excéde jamais 20 minutes.

 

Après les travaux de forage, le guêpier prend toujours beaucoup de temps au nettoyage de son bec en le tapant énergiquement sur la branche, avant de nettoyer méticuleusement son plumage. Il lui arrive de prendre un bain et de se repercher pour terminer sa toilette.

 

Sur

www.plumesdelaude.f​r

Tichodrome échelette

Tichodrome échelette

Faucon crécerelette 

Rémiz penduline

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jean-Luc Guillemenet